L’ou­til LCC gra­tuit de l’ini­tia­tive Exem­pla­ri­té Éner­gie et Cli­mat

Afin d’aider les spécialistes des achats à comparer les offres, l’initiative Exemplarité Énergie et Climat de la Confédération a développé des outils de calcul des coûts du cycle de vie (LCC). Ces outils permettent de calculer les coûts tout au long du cycle de vie du produit, de l’acquisition à l’élimination en passant par toute la durée d’exploitation. Par ailleurs, les coûts externes engendrés par les émissions de gaz à effet de serre peuvent être monétisés et intégrés dans les calculs à des fins de comparaison.

Les outils LCC de l’initiative Exemplarité Énergie et Climat sont disponibles pour trois groupes de produits : les installations de la technique du bâtiment ( les chauffages ), les véhicules ( les voitures particulières ) et les appareils TIC ( ordinateurs, ordinateurs portables, tablettes, etc. ). Il est prévu d’étendre l’initiative à d’autres groupes de produits. Les outils sont disponibles gratuitement pour toutes les personnes intéressées.

Simon Martin, du secrétariat de l’initiative Exemplarité Énergie et Climat, nous livre ci-dessous plus de détails sur l’outil LCC pour les systèmes de chauffage.

Quels sont les systèmes de chauffage que l’outil LCC permet de comparer ?
Les pompes à chaleur, le chauffage à distance, les chaudières, le solaire thermique, la valorisation des rejets de chaleur ou leurs combinaisons constituent autant de variantes prédéfinies de production de chaleur.

Sous quelle forme l’outil LCC est-il disponible ?
Il s’agit d’un outil Excel dans lequel sont saisies les données des générateurs de chaleur. Les résultats calculés pour les différentes variantes sont comparés sous forme de valeurs et de graphiques. L’outil peut être adapté ou enrichi pour prendre en compte des besoins individuels.

Quels sont les paramètres pris en compte par l’outil LCC ?
Une distinction est opérée entre les différents paramètres, tels que les besoins de chaleur, le rendement énergétique, les coûts de l’énergie, d’entretien et d’exploitation ou, dans le cas des pompes à chaleur, le mix électrique. À titre facultatif, il est possible d’intégrer les frais d’investissement et la durée de vie de manière détaillée pour chacun des différents composants des producteurs de chaleur, et pas seulement pour le système global.

Comment les impacts sur l’environnement sont-ils présentés dans l’outil LCC ?
Les gaz à effet de serre engendrés par la fabrication et l’élimination du générateur de chaleur, ainsi que par son exploitation tout au long du cycle de vie du système de chauffage sont calculés en équivalents CO2. Par ailleurs, les unités de charge écologique (UCE) ou « écopoints » sont détaillés pour la fabrication, pour l’élimination et pour l’exploitation. À l’heure actuelle, les émissions de gaz à effet de serre peuvent être monétisées dans l’outil et ainsi pris en compte de manière facultative dans la comparaison des coûts. Pour la monétarisation des autres impacts environnementaux, les bases de données font encore défaut à ce jour.

Comment les résultats de l’outil LCC sont-ils présentés ?
En guise de résultat, l’outil présente les coûts du cycle de vie des produits à comparer sous forme de graphiques aisément interprétables. Par exemple, les graphiques montrent si, du fait de coûts d’exploitation inférieurs, telle variante de production de chaleur acquise avec un investissement de départ plus élevé s’avère à terme globalement moins coûteuse qu’une variante acquise avec un investissement de départ plus faible et, si tel est le cas, indiquent le temps nécessaire pour qu’elle devienne globalement moins onéreuse.

Téléchargement des outils LCC : www.vorbild-energie-klima.admin.ch/vbe/fr/home/dokumentation/hilfsmittel.html
Pour en savoir plus sur l’initiative Exemplarité Énergie et Climat : www-exemplarite-energie-et-climat.ch